Projet de recherche Fake news, publics et journalisme

Ce projet vise à fournir une connaissance approfondie des modes d’exposition et des mécanismes d’attribution de crédibilité aux informations et aux fake news par les jeunes publics et les manières dont les médias peuvent s’y adapter.


Dirigé par Nathalie Pignard-Cheynel (Université de Neuchâtel) et Sébastien Salerno (Université de Genève), avec le financement de l'Initiative for Media Innovation, en partenariat avec le médias Le Temps.