Afia-Amani Grands-Lacs

Le présent site web a été conçu par Internews dans le cadre du Projet Covid19-Réponse Rapide dans la Région des Grands Lacs.


Alors que la pandémie de Coronavirus bouleverse le monde entier, le continent Africain risque d’être frappé de manière disproportionnée avec une crise sanitaire à court terme et une crise économique et sociale dévastatrice dans les mois et les années à venir renforçant ainsi les inégalités. La pandémie s’est également manifestée par la prolifération de fausses informations, l’augmentation dramatique de violations des droits de l’homme et d’atteintes à la liberté d’expression, la fermeture de nombreux médias impactés par la crise économique.


Dans la région des Grands Lacs (Est de la RDC, Rwanda, Burundi, Ouganda, Ouest de la Tanzanie), la COVID-19 risque de fragiliser durablement les pays de la région en proie à de nombreux conflits, tensions politiques, conflits et problèmes liés à l’accès aux ressources et au foncier depuis des décennies. Les pays de la région comprennent également de nombreuses populations réfugiées, déplacées et marginalisées particulièrement vulnérables à la crise sanitaire et aux nombreux problèmes économiques à venir.


En effet, à la date du19 août 2020, soit à moins de deux mois du démarrage de ce projet, le cumul des cas de contamination au nouveau coronavirus dans les pays de la sous-région des grands lacs approchait les 16 000 cas positifs, selon les rapports officiels de l’OMS. La République démocratique du Congo ayant à elle seule et à cette date-là, près de 10 000 cas, suivie par le Rwanda 2500, l’Ouganda 1500 cas, la Tanzanie et l’Ouganda autour de 500 cas chacun, officiellement.


L’Union européenne à travers son Instrument contribuant à la Stabilité et à la Paix (IcSP) a ainsi accepté de financer pour douze mois, allant du 1er juillet 2020 au 30 juin 2021, le projet « Covid19 Projet Régional de Réponse Rapide – Grands Lacs » (Covid19-P3RGL). Il s’agit d’un projet qui vise à renforcer l’accès à une information précise, fiable et contextualisée ainsi que la sensibilisation des communautés à la prévention des conflits afin de réduire l’impact de la pandémie de Covid19 sur les Communautés vulnérables de la Région des Grands Lacs (Burundi, Est de la RDC, Rwanda, Ouganda, Ouest de la Tanzanie).


Plus spécifiquement, le projet ambitionne que :


Les communautés vulnérabilisées par la pandémie de Covid19 aient un meilleur accès à une information précise, fiable et contextualisée sur la Covid19 mais aussi sur les risques de violences et de conflits dans la Région des Grands Lacs ;
Le renforcement des compétences des structures communautaires et des acteurs locaux permette la réduction des violences et conflits liés à la crise économique engendrée par la pandémie de la Covid19.
Le projet est mis en œuvre par le consortium Pole Institute, International Alert sous le lead d’Internews dans la région des Grands Lacs : Burundi, Rwanda, l’Est de la République Démocratique du Congo (Ituri, Nord et Sud Kivu, Tanganyika), Ouganda (Kyangwali) et l’Ouest de la Tanzanie (Kigoma). Le projet s’inscrit dans la continuité du travail de Pole Institute, d’International Alert et d’Internews dans la région dédiée à la riposte contre l’épidémie de la maladie a Virus Ebola, la prévention des conflits et l’amélioration des écosystèmes de l’information, la lutte contre les rumeurs et les fausses informations.


Entre autres activités du projet, il a été lancé en septembre 2020, le bulletin d’information régional « Afia Amani Grands-Lacs » Il s’agit de l’une des activités phare de ce projet. Ce bulletin est diffusé dans les 5 pays à travers des radios partenaires et décliné en divers formats sur les réseaux sociaux et à travers ce site internet dédié.
Avec un focus sur la covid19, le bulletin s’intéresse plus globalement sur les thématiques de la santé et la paix. Il est une réponse aux questions des populations sur l’actualité de la maladie à coronavirus dans leurs pays, mais aussi aux rumeurs et fausses informations qui circulent et mettent en danger les vies des populations de ces pays. Le bulletin Afia Amaini Grands Lacs est produit en Français, Kiswahili, Kinyarwanda et Kirundi et traduit en Kinyabwisha en Ouganda.


Les langues les plus communes aux 5 pays étant le Kiswahili et le Français, parlés dans au moins trois des 5 pays cibles, le nom proposé est composé en ces deux langues : « Afia Amani Grands-Lacs ». Le nom renvoie directement à la santé9AFIA) de manière globale et à la paix(AMANI) dans la région des grands lacs. Il ne limite pas le bulletin à la covid-19, mais pousse au-delà, en globalisant le besoin d’une bonne santé pour tous, dans une paix construite par tous les habitants de la sous-région. Il s’agit, par ce bulletin d’informations radio, d’amener les populations à un engagement commun dans la sous-région afin de favoriser une résilience commune face à la crise entraînée par la pandémie. En effet, une bonne santé et une paix durable, les deux concepts, recherchés avec les efforts de tous, sont nécessaires et constituent des voies par lesquelles la région des grands lacs peut se développer et garantir un avenir meilleur de ses génération futures.


Le présent site sert aussi de vitrine pour les autres activités du projet et plus largement sur les activités développées sur le terrain par tous les partenaires impliqués dans sa mise en œuvre. Nous vous souhaitons donc, une belle rencontre avec nous à travers ce site pour combattre ensemble le coronavirus et pour bâtir ensemble la paix dans la région des grands lacs.