Vrai au fake

"Vrai ou Fake" est la plateforme de "fact-checking" et de "debunking" de l'ensemble de l'audiovisuel public. Elle rassemble des contenus produits par Arte, l'Institut national de l'audiovisuel (INA), France Médias Monde, France Télévisions, Radio France et TV5 Monde.


Franceinfo est signataire de la charte de l'International fact-checking network (IFCN), un réseau international de médias spécialisés dans la vérification de faits, rattaché à l'institut Poynter, un organisme de recherche journalistique établi en Floride. Ce réseau permet aux confrères fact-checkeurs de toute la planète d'échanger des informations.


Le travail des journalistes de franceinfo et de ses partenaires de l'audiovisuel public respecte un "code de principes" élaboré par l'IFCN, qui fixe de nombreux critères sur la transparence, la méthodologie et l'indépendance. Les lecteurs, auditeurs et téléspectateurs de franceinfo peuvent informer l'IFCN en cas de manquement de ses journalistes à ces engagements.


Comment les sujets sont-ils choisis ?


"Vrai ou Fake" porte sur tous les sujets d'actualité, de la politique à l'économie, en passant par la santé ou le sport. Franceinfo se saisit principalement de deux types d'affirmations afin de les vérifier : des déclarations de personnalités publiques (politiques, dirigeants d'entreprise, etc.) et des rumeurs circulant sur les réseaux sociaux.


Les journalistes de l'audiovisuel public choisissent de s'autosaisir de certains sujets ou sélectionnent les questions que les téléspectateurs, auditeurs et lecteurs leur adressent, par mail, ou via le live permanent de franceinfo.fr. Dans les deux cas, leur démarche est la même : ils décident de traiter un sujet en fonction de sa pertinence par rapport à l'actualité du moment, de sa viralité et de son importance dans le débat public, en fonction de sa vérifiabilité (un sujet trop subjectif, trop vaste ou trop flou sera écarté), en fonction du temps dont ils disposent pour l'analyser.


Les journalistes ne s'interdisent aucun sujet, fact-checkent les propos de tous les politiques, qu'ils soient au gouvernement ou dans l'opposition, ne militent jamais pour ou contre une position politique. Ils veillent à apporter la contradiction, à laisser s'exprimer des opinions pluralistes.


Selon quelle méthode les journalistes procèdent-ils ?


Les journalistes fact-checkeurs s'appliquent dans un premier temps à retrouver les images ou les termes précis des allégations à vérifier en s'appuyant sur des citations écrites ou des enregistrements sonores et vidéo. Ils en déterminent ensuite le contexte. Enfin, ils confrontent l'affirmation de départ à la réalité des faits, données, chiffres, lois, etc.


Dans leurs sujets, ils identifient la source de toutes les preuves réunies, en privilégiant toujours des sources primaires (et en expliquant pourquoi ils citent des sources secondaires si les sources primaires ne sont pas disponibles) et en fournissant des liens hypertextes si la source est disponible en ligne, de sorte que le public puisse, s'il le souhaite, reproduire ce travail ou disposer des outils numériques pour ce faire.